En 2012, les ventes sur internet ont atteint 37,7 milliards d’euros, soit une hausse de 22% sur un an. Source : FEVAD.

Plus de 30 millions de Français achètent sur internet, ce qui représente une progression de 11% et près de 3 millions de nouveaux cyber-acheteurs en un an. Source : Médiamétrie, chiffres au 4ème trimestre 2011.

Ces progressions confirment que malgré la dégradation du contexte économique, le e-commerce est un secteur à forte croissance.

Le moment est donc opportun pour créer votre activité de vente en ligne. Mais avant de se lancer, il est important de se poser les bonnes questions :

Définir votre offre

Types de produits

Vous pouvez proposer différents types de produits sur votre boutique en ligne. Il existe deux catégories principales : les produits physiques qui seront livrés chez le client, et les produits dématérialisés et téléchargeables, tels que les logiciels, E-books, vidéos …

Livraison

De ces éléments découleront les conditions d’expédition et les modes de livraison. Vous devez choisir un mode de livraison adapté à vos produits, en fonction du poids et de la taille par exemple. Il vous reste ensuite à mettre en place une solution avec la poste, un transporteur ou un coursier.

Positionnement prix

En fonction de votre offre et du marché, vous devez déterminer votre positionnement prix. Votre offre se compose-t-elle de produits rares, ou de produits courants mais peu chers, vendez-vous un service ? Une étude du marché pourra être nécessaire afin de vous permettre d’ajuster votre stratégie.

Quelles fonctionnalités

Il existe une infinité de possibilités et il est important de bien penser et structurer votre offre dès le départ.

Votre offre se compose-t-elle d’un produit unique, ou de plusieurs produits, voire plusieurs gammes de produits ? Est-ce que les articles peuvent être catégorisés ? Est-ce qu’un article n’appartient qu’à une seule catégorie, ou peut-il être répertorié dans plusieurs catégories ? De quelles caractéristiques avez-vous besoin ? Par exemple, si vous décidez de vendre des t-shirts, la taille et la couleur seront des options à inclure. Aurez-vous besoin d’ajouter des offres spéciales (20% de réduction sur cet article, 2 articles achetés le 3ème offert, …).

Quelles solutions de paiement en ligne

Paypal

Paypal est un service de paiement en ligne permettant de recevoir des paiements par carte bancaire ou via le compte paypal de l’internaute.

L’ouverture d’un compte est gratuite, Paypal prend ensuite une commission sur les échanges. Vous n’avez pas besoin de contrat de Vente à Distance pour vendre sur Internet via Paypal.

Terminal de Paiement Electronique virtuel

Afin de pouvoir prélever des montants sur les cartes bancaires de clients distants, il faut établir un contrat de Vente à Distance avec votre banque.

Il est ensuite nécessaire de souscrire à la solution de gestion de paiements en ligne de cette dernière. Cela comprend en général des frais de dossiers, un abonnement mensuel pour l’utilisation du terminal de paiement virtuel, et des frais de transactions.

Comment séduire vos clients

Votre positionnement est le facteur clé du succès de votre site e-commerce. Il donc est essentiel d’optimiser votre communication : identité visuelle, environnement graphique, marketing et e-marketing (animation et promotion de votre site).

Pensez à réaliser des descriptifs produits clairs et détaillés, et d’utiliser des photos de qualité pour mettre en avant vos produits.

Etablir un cahier des charges

Le cahier des charges doit permettre d’avoir une vision globale de votre projet. Il formalise les objectifs à atteindre et identifie les contraintes techniques et fonctionnelles.

Il est important de définir entre autres : les objectifs, les cibles, l’organisation, le planning, les spécifications techniques, l’hébergement, les solutions de paiement, les fonctionnalités côté admin, et l’arborescence du site.

Les informations à faire figurer sur votre site

Il faut faire figurer un certain nombre d’informations sur votre site e-commerce. En voici une liste non exhaustive : les mentions légales, les conditions générales de ventes, les droits de rétraction, les informations sur les délais de livraison (et les délais de préparation).

De plus, la création d’un site e-commerce nécessite la création d’un statut juridique (à moins que vous ayez déjà une entreprise), il faut aussi faire une déclaration auprès de la CNIL pour le recueil des données personnelles.

Pensez également à vous renseigner sur les règles spécifiques au e-commerce.